Bolivie – La Paz

Bolivie – La Paz

En arrivant à notre première escale à Santiago, nous avons quelques heures devant nous pour roupiller tranquille. Au réveil, Il s’avère que notre correspondance pour la Paz n’apparaît nulle part. Il nous reste 30min avant l’embarquement, et on est dans la merde. Nous demandons à un mec de notre compagnie aérienne de nous renseigner, et celui-ci nous indique que nous devons nous rendre au terminal domestique. Merde. Nous devons passer la douane où il y a une belle queue, et trouver notre nouveau terminal. Le tout ponctué d’une fatigue extrême évidemment. Finalement, après quelques pointes de vitesse en plein aéroport, nous arrivons à tauper notre vol. Yes. Une dernière escale technique et nous voilà enfin à La Paz, aéroport le plus haut du monde. Avec la fatigue et l’altitude, Val n’est pas au mieux dans le taxi pour l’hôtel. Sur la route, nous apercevons les premiers marchés et les habitants tous habillés localement. Ça dépayse et ça fait du bien ! Une fois à l’hôtel, nous mangeons un petit Burger frites pour moins de 3€ et dodo direct.

Nous alignons seulement 12h de pionce avant de partir à l’assaut de la capitale bolivienne. Avant cela,petit passage obligatoire par la douche la plus glacée de l’histoire. C’est du jamais vu, on est obligé de gueuler pour s’en sortir.

Notre hôtel se trouve dans la rue Sagárnaga bon point de départ selon le petit futé. Nous visitons donc en premier lieu le quartier le plus sympa, qui débute au bout de notre rue. Directement, l’altitude se fait ressentir. En effet, les montées sont beaucoup plus essoufflantes qu’en temps normal. Nous enchaînons avec la plaza San Francisco, le marché Héchiceria et la plaza Murillo. Si vous croyez qu’il y a trop de pigeons à Paris, venez faire un tour ici !

dv3DlLZxpuxZGGUK.jpg

Nous sommes tout contents de voir cette population qui n’a pas perdu ses traditions et nous nous apprêtons à faire des séances shooting.

F0GxBprtq5Q3dsO7.jpg

Malheureusement, les boliviennes ne sont pas fans des photos ou voudraient bien quelques roupies pour faire les belles. Flûte. Nous partons le midi à la recherche d’un petit resto sympa dans le quartier européen. Finalement, nous finirons dans un petit resto avec un Burger frites coca à 1.20€. Malin comme prix.

Nous décidons ensuite d’organiser notre séjour en Bolivie. Nous cherchons à faire un trek sympa afin de retrouver cette ambiance authentique que nous n’avons plus vraiment connue depuis la Birmanie. Nous explorons les diverses options et optons finalement pour un trek au Pérou un peu plus tard. Nous y reviendrons ! Nous comptons partir pour Uyuni le lendemain, afin de découvrir le désert de sel le plus grand au monde. Dommage pour nous, la route depuis La Paz est bloquée depuis 1 semaine par des manifestants. Nous demandons quelques explications mais les raisons ne sont pas connues de tous apparemment. Nous décidons donc de nous rendre à Sucre, ville coloniale et maintenant étudiante, afin de rejoindre plus facilement Uyuni quelques jours plus tard.

Le bus quittant La Paz pour Sucre uniquement le soir, il nous reste une petite journée à flâner dans la capitale. Nous prenons un collectivo pour 1 Beso qui nous évite de grimper tout en haut de la ville. Nous arrivons au mirador Killi Killi, qui offre un très beau panorama de La Paz.

xta72ps6p9oqnXFk.jpg

Après la traditionnelle séance photos, nous décidons de rester là pour jouer aux cartes et pour écrire le blog, tranquille. En début de soirée, nous grimpons dans le bus pour Sucre pour une nuit de folie (12 heures de route). Notre petit programme de visite de la Bolivie tout frais de la veille tombe déjà à l’eau, puisque nous décidons de faire la fête le lendemain pour l’anniversaire de Val.