Nouvelle-Zélande – Mata Mata

Malheureusement, le ciel nous tombe sur la tête quand nous nous réveillons. La tempête est assez vénère. Notre plan pour la journée tombe à l’eau. Après nos petits dej’, alors que Tom et Val se rendent aux toilettes, Sev assiste à une scène vachement étrange. En effet, deux mecs arrivent en voiture, sortent de celle-ci avec une bière et pissent sur le van en lançant quelques insultes. Il n’y a pas de revendications et les raisons de cet acte cruel ne sont pas connues. Mince. Comme il fait moche, Sev a le temps d’aller chez le dentiste. C’est plutôt bien d’ailleurs s’il ne veut pas voir Kevin Mg lui passer devant en termes de nombre de dents restantes. Le temps ne s’améliore toujours pas. Nous ne pouvons pas vraiment rester bloqué quelque part comme notre laps de temps dans ce pays est plutôt court. Nous nous accordons sur le fait d’aller à Rotorua, ville géothermale qui était prévue au programme du lendemain. Pas de Tauranga, dommage, mais c’est ainsi !

Le temps n’est toujours pas à la fête et ça commence à nous peser sur le moral. Heureusement, Rotorua est réputé pour ses spas naturels. Même si les spas sont extérieurs, la pluie ne nous dérange pas trop pour cette activité 100% relax. En plus, la dernière douche commence à dater alors ça tombe bien. Nous payons notre droit d’entrée au « Polynesian Spa » et pouvons profiter de plusieurs beaux petits bassins de différentes températures (38°, 40°, 42° et 44°).

knpTZOLaJsdMY4Jm.jpg

Ça pue vachement le caca à cause du soufre donc c’est marrant. Aprem’ très sympa qui permet de recharger les batteries et de se sentir tout beau tout propre. Après quelques heures à buller, nous feuilletons un peu le routard et nous rendons compte que nous avons dépassé le village de Mata Mata sur notre route. Cela ne vous dit peut-être rien mais c’est dans cette ville que se situe le fameux village des Hobbits du Seigneur des Anneaux. Véritable lieu de culte pour un paquet de jeunes geeks de ce monde et amateurs d’histoires fantastiques, comme Tanguy Le Maux. D’un côté, cette trilogie nous a également passionné donc nous n’avons pas envie de rater ça. Nous nous postons à proximité de l’accueil en début de soirée afin d’être ready pour aller à la rencontre des maisons de Frodon, Sam et compagnie dès l’aube.

Le village de Hobbiton est situé à 15 kms de la ville, au milieu de nulle part. La route pour y aller est vraiment grandiose. D’énormes vallées avec étages telles des rizières où vaches et moutons broutent en harmonie. Ils ont l’air tous copains c’est trop bien.

bqe2F5ADga1l5uKs.jpg

C’est vraiment la carte postale néo-zélandaise. Nous comprenons pourquoi le réalisateur Peter Jackson a choisi cet endroit magique. La visite guidée est obligatoire et nous coûtera 75$ par tête. Pas donné mais il faut savoir s’offrir des petits plaisirs. Le village est incroyablement grand pour de la fiction. C’est vraiment trop mignon.

9eCu5urY51f51idC.jpg

Notre guide Toby (c’est vraiment son prénom) fait des blagues pourries donc on rigole bien. Nous visitons la totalité du village avec des explications sur le tournage, l’endroit en lui-même, les scènes, etc. Très intéressant. On en conclut quand même que c’est un sacré bordel de faire un film. Nous terminons la balade de deux heures au bistrot du village, le « Green dragon » ou nous avons droit à un free drink. Youpiii. En fait nous avons droit à de la bonne pisse. Une bière dégueu pour Sev et Val alors que Tom choisi un cidre attroce. C’est pas trop grave, on en a marre de l’alcool donc ça nous va.

EFotFGTST195xHNH.jpg

C’était vraiment une super matinée. Notre prochaine destination est Wai-O-Tapu à 2h30 de là, mais nous devons trouver un endroit pour dormir assez tôt afin de procéder à l’installation de l’antenne pour le match d’ouverture de la CDM Brésil/Croatie. Et ça, c’est vraiment très important. Nous trouvons le parking d’un resto sur la route où nous avons le droit de rester moyennant 15$. En fait, nous payerons 20$ car le type avait un peu envie d’avoir plus d’argent. Il n’arrête pas de débiter des excuses bidons pour justifier ces 5$ de surplus alors que nous n’en avons rien à faire. Au moins, il y a une douche chaude de dispo pour nous et ça c’est super. Nous retombons vite sur terre lorsque l’antenne ne capte aucune chaîne. Nous faisons des tours et des tours de bagnole sur le parking pour changer d’orientation mais rien n’y fait, nous sommes dans un putain de trou perdu. Merdeeeeeee. La déception et la nervosité s’installent peu à peu jusqu’à ce que Tom le sauveur aille demander au patron s’il sera ouvert à 8h du matin pour diffuser le match. Ce à quoi le type répond « this fucking soccer game ? ». « Hum yes ok, it´s closed at this time normally but I will be there to clean so you can watch the game ». La perfection. Le bonheur refait surface et nous allons dormir tout heureux, même si on caille sa race et que ça sent encore le souffre caca.

5 réponses à “Nouvelle-Zélande – Mata Mata

  1. Le physicien vannetais

    Aujourd’hui que vous rédigez votre blog avec brio, la coupe est « game over » et vous devez regretter de n’être pas au moins pour un jour en Germanie, les yeux dans les Schleus, où la bière gratos coule à flot!

  2. Le physicien vannetais

    Ah, j’oubliais, c’est le sulfure d’hydrogène H2S, produit dans la nature par l’activité volcanique qui a dû vous indisposer. Son odeur putride est détectable à de très faibles concentrations dans l’air et à plus forte concentration, les effets sur la santé sont irréversibles en dix minutes. En 5ème dans les premières années des sciences physiques en collège, les élèves devaient le fabriquer en classe! Cela vite été retiré des programmes en raisons des effets potentiels assez dangereux pour les asthmatiques (de mes élèves avaient dû sortir précipitamment de la salle de classe, vraiment très indisposés). Quand on vous dit que l’éducation nationale, c’est n’importe quoi! Enfin, on faisait ce qu’on pouvait pour réduire les effectifs à l’époque.
    En fait ça n’a pas une odeur de caca, mais d’œufs pourris (qui dégagent aussi du H2S à cause des bactéries). Maintenant vous ne vous êtes peut-être pas trompés, car le soufre est utilisé pour fabriquer des laxatifs, et on peut donc en déduire que dans les bains fermés où vous étiez…..
    Le physicien et biologiste vannetais.

  3. Marco.The Dad´s Val

    Je crois que vous avez beaucoup de chances de pouvoir voir tant de choses, comprendre notre terre, les réussites et les folies des hommes, les beautés de la nature qui ne manqueront pas encore de vous surprendre à l’autre bout de la planète ou vous allez bientôt .
    Profitez bien et continuez à nous régalez :-)).

  4. Marco.The Dad´s Val

    Régaler sera mieux !!

  5. Tata de Novalaise

    Heureusement que les spas sont arrivés car ça commençait à sentir un peu bizarre!….Vous en avez marre de l’alcool???C’est pas croyable mais bien!
    Bon…C’est vraiment tout mignon cet endroit et les tons de vert de ces prairies sont superbes.
    Bises A+