Birmanie (Myanmar) – Yangon

Birmanie (Myanmar) – Yangon

Nous débarquons à Yangon, la capitale, à 00h30 heure locale (2h00 heure HK). Exténués, sans logement ni connaissance de la ville, nous nous apprêtons à passer un sale moment. C’est d’ailleurs bien parti à la vérification des visas où nous faisons 1h de queue. Par bonheur, nous avions un screenshot sur iPad de l’auberge la mieux notée du site internet Tripadvisor. Ne sachant pas s’il y a des lits disponibles ni même si quelqu’un sera à la réception pour nous accueillir, nous nous présentons à l’improviste à la recherche de n’importe quelle solution pouvant nous offrir un peu de répit. Finalement chanceux, une chambre plutôt cosy nous y attend afin d’y passer la nuit.

La température au réveil est plutôt convenable (25°C), ce qui nous met dans de bonnes dispositions afin de partir à l’assaut d’une journée riche en visites de tous genres.

Nous commençons par essayer de nous repérer dans toutes ces rues plutôt atypiques et traditionnelles, mais pas franchement bien indiquées. Nous constatons une odeur « étrange » dans toute la ville dont nous trouvons rapidement la source : les birmans chiquent une sorte de tabac rouge et crachent des « mini galettes » du délicieux mélange salive-nature. Par ailleurs, si vous trouvez que les gens klaxonnent à Paris, vous allez être servis au Myanmar ! Ici il est utilisé pour prévenir qu’on va doubler, même les piétons au bord de la route… On s’y fait assez vite au final. Au bout de quelques minutes de réglages, nous partons vers la pagode Sule et les jardins de Mahabandoola au sud de la ville.

Jardins de Mahabandoola

Jardins de Mahabandoola

Nous remontons ensuite vers le Nord direction le zoo en passant par le marché Bogyoke, très réputé ici. Le zoo n’est pas franchement une étape nécessaire, lorsque l’on voit les conditions dans lesquelles vivent les animaux. Ne travaillant pas pour Greenpeace, nous n’avons pas pu dire la moindre chose, mais ce fut assez effarant de voir une aussi belle faune en malnutrition et entassée dans des mini cages. D’ailleurs, nous n’y avons pas croisé le moindre touriste.

Marché Bogyoke

Marché Bogyoke

Suite à cela, il est largement temps d’aller déjeuner. Nous trouvons un petit resto pas trop cher indiqué dans notre guide, près de l’ambassade de France, mais surtout de la pagode Shwedagon. Lieu incontournable et passage obligatoire, cette pagode est aux bouddhistes ce que La Mecque est aux musulmans. Tout le monde y vient sur son 31, ce qui signifie de ne rien porter au dessus des genoux (cela nous vaudra l’obligation de porter le « pantalon » traditionnel durant la visite) et surtout d’enlever chaussettes et chaussures à l’entrée. Architecture magnifique en or, millions de statues et lieux de prières nous accueillent dans cet espace unique au monde où nous resterons jusqu’au coucher du soleil.

Pagode Shwedagon

Pagode Shwedagon

Il ne nous reste pas grand chose des 100 000 kyats (75€) que nous avions retiré à l’aéroport. Notre première journée en Birmanie est donc au final un peu chère étant donné que chaque activité décrite ci-dessus coûte des ronds. Il va falloir faire gaffe !

De retour à la guest house, nous nous installons en dortoir où nous échangeons quelques expériences avec d’autres routards. Après une courte nuit, direction Bagan « la ville aux 3000 temples », que nous rejoindrons en 10h (1h de taxi + 9h de car). Une journée bien chargée est donc selon nous suffisant pour visiter la capitale birmane.

PS : On oubliera pas les chansons de Tchang à l’accueil de la guest house.