Thaïlande – Koh Phi Phi

En arrivant sur l’île, nous obtenons donc grâce à grosse lune une belle chambre pour nous deux et Gabiche à un prix plutôt correct.
Illico presto, après avoir posé nos sacs, nous allons checker les différents prix des bouteilles. On n’est pas là pour déconner non plus. Plutôt cher, nous choisissons une bouteille de vodka tout en expliquant au type du grand nord ce qu’était un apéro breton.
Malheureusement, nous ne pourrons pas vraiment raconter ce qui se passa pendant l’énorme Parté (c’est comme ça qu’ils disent) que nous avons passé sur la plage toute la nuit, chacun rentrant dans un créneau horaire différent. En tout cas, c’était l’orgie.

Lendemain plutôt difficile, mais pour ça on est rodé. Direction les plages un peu plus calmes situées à l’Est de l’île. Il est à noter que Ko Phi Phi regorge quand même d’un nombre impressionnant de touristes. Après des passages très difficiles (au vu de notre forme physique du jour) dans la jungle, on arrive enfin dans un coin posé où la sieste nous tend les bras.

sXXiebcJ5c3B54V9.jpg

Le retour tout autant compliqué, nous faisons un stop au « Point view » qui domine toute l’île et apprécions un très joli panorama. Nous y rencontrons deux gentilles Françaises, Sandra et Lolo, qui font une pause aussi car elles en chient autant que nous. À noter que Lolo possède sa propre fiche sur lequipe.fr, chose qui nous met bien la race. On descend tous ensemble en se racontant nos petits périples respectifs. On n’oubliera pas qu’elles n’ont pas arrêté de se vanter du genre « ouai, nous on était seules dans notre crique, un mec nous a remonté jusqu’au view point, on a pas galéré comme vous… » Bref : Fuck both of you. Mais dans le fond, on les aime bien, donc on s’échange nos Facebook pour se retrouver quelques jours plus tard sur Ko Tao.

Point View

Point View

Le soir même direction le Reggae Bar, qui a la particularité d’avoir un Ring au centre, afin que les touristes et locaux fassent des combats de Boxe Thaï. Le but : se prendre une branlée, mais surtout, avoir un bucket gratuit (sceau rempli d’alcool). On y retrouve deux Français (Thomas et Imerick) avec qui Gabiche avait sympathisé dans le bateau. L’un d’eux étant un petit boxeur teigneux, il monte sur le ring contre un Finlandais de 20 cm et 30 kg de plus qui fait du kickboxing. On s’attend aux dernières heures sur Terre de Imerick, mais finalement il ne prend pas tant cher que ça, et l’arbitre décide du match nul logique. La soirée se termine plutôt tranquilou et nous décidons tous ensemble de louer une embarcation pour le lendemain matin. Notre petite excursion a pour but de voir Maya Bay (célèbre depuis le film « La Plage » avec Leo DiCaprio et Virginie Ledoyen <3) ainsi que ses environs. Réveil un peu douloureux, tel un lundi, et notre team Franco-Canadienne s'en va au large pour découvrir THE attraction. Maya bay est un des plus beaux endroits du monde sans conteste, mais malheureusement nous n'étions pas les seuls. Véritable usine à touristes, cela gâche quand même ce majestueux spectacle. Maya beach est tout autant magnifique et nous permet de se remémorer quelques instants du film. Après quelques clichés dans ces eaux vertes-turquoises, nous rencontrons l'équipe de tournage de Thalassa en train de filmer quelques jolies demoiselles sur la plage. "On est bien obligé, les potes au montage à Paris se font tellement chier, qu'on se sent redevable de leur offrir un peu de bon temps". Leur reportage sortira dans quelques mois et aura comme sujet "Les plus belles plages du monde : le contraste entre paradis et tourisme de masse". Ils filmeront donc la deuxième partie le lendemain, à 5h du matin, quand la plage sera complètement vide. On les envie. (Toujours dans notre quête de célébrité, on espère quand même avoir été filmés). [caption id="attachment_503" align="alignnone" width="960"]Maya Bay Maya Bay[/caption]

Après un passage sur Monkey Beach (comme son nom l’indique, il y avait des tonnes de singes, assez agressifs d’ailleurs) nous rentrons au bercail et décidons de prévoir un nouveau parté. Top, on se lance dans une soirée endiablée, physiquement un peu poussifs au début, on retrouve notre pic de forme aux alentours de 2h du matin. C’est alors que Sev et Val mettent une véritable dérouillée à deux tafioles de Ricains au Beer Pong. Après cette grosse victoire, comme d’habitude, chacun se retrouve seul et Val se fait peindre la gueule par un ou une illustre inconnu(e). D’ailleurs, si cette personne se reconnaît, on lui conseille de prendre un peu de cours d’arts plastiques (même si nous ne sommes pas forcément bien placés pour ce genre de réflexion, au vu de notre niveau artistique). Retour au dortoir qui est bien crado à une certaine heure pour une courte nuit. Et oui, Ko Phi Phi c’est fini, et nous prenons le bateau à 10h du matin…

5 réponses à “Thaïlande – Koh Phi Phi

  1. Sandra

    Au top…bonne rencontre quand meme et belle plage privee hehe

  2. Jack

    couché 5h-bateau 10h ? faut pas nous prendre pour des cons non plus !

    ps : me reconnaîtront ceux qui ont chantés gare du nord un matin d’octobre 2013

    • severin

      Gare de l’est* lalalalalala, encore chanté hier soir tkt

    • Val

      Super pti Kev. Roro va être vénère si il voit que t’as emprunté ce blase mais respect. Je comprend, Jack joue au même poste que toi.

  3. Jack

    ouai bien vu, ça doit chanter comme il se doit